Depuis le lancement de sa marketplace en septembre 2021, Next Earth a créé un énorme buzz. Sa célébrité est justifiée par sa communauté grandissante qui est présente sur tous les réseaux sociaux. Il faut préciser que ce projet a été mis en place pour apporter des solutions réelles face à différentes problématiques rencontrées par les internautes. Découvrons plus en détail tout ce qu’il y a à savoir sur ce monde virtuel à fort potentiel.

 

Les éléments importants à retenir sur Next Earth

Le projet Next Earth adopte la technologie de la Blockchain pour pouvoir mettre en place un metaverse. La première particularité de ce monde virtuel est son système décentralisé. Cela signifie tout simplement qu’aucune personne morale ou physique ne contrôle ou ne gère l’écosystème. Ce dernier est alimenté par une communauté. Cette fonctionnalité offre la possibilité à chaque utilisateur d’avoir une mainmise sur son propre bien. Sans oublier également que celui-ci est aussi en mesure d’enlever son actif et de l’échanger contre de l’argent ou d’autres biens.

 

Que peut-on faire sur Next Earth ?

Ce metaverse n’a pas été mis en place uniquement pour servir de divertissement. Son objectif va bien au-delà de l’amusement puisqu’il vise la création d’une nouvelle classe économique. Une large gamme d’opportunités y sont donc proposées.

 

Possession de terrain et construction de bâtiment

Next Earth offre la possibilité aux utilisateurs d’être le propriétaire d’un terrain virtuel. Il faut savoir que ces parcelles de terre sont la réplique exacte de la planète Terre. Vous pouvez donc acquérir des terrains à Dubaï, en Amérique ou en France. Ajouté à cela, vous pouvez construire des bâtiments sur vos propriétés foncières. À noter que toutes ces opérations sont possibles grâce aux NFT.

 

La DAO (Decentralized Autonomous Organization)

L’aspect décentralisé de Next Earth apporte déjà un bon nombre d’avantages. Comme le DAO fournit des règles de gouvernance établies par la communauté, chaque utilisateur aura le contrôle du metaverse. Cette autonomie s’applique dans les directions de développement du projet, dans les stratégies de construction économiques et dans les allocations caritatives.

 

Promotion de votre business et de vos activités

Contrairement à certains metaverses orientés sur le divertissement, Next Earth propose une plateforme commerciale numérique. Dans ce projet, tout le monde pourra monter sa propre activité. Chacun sera également en mesure d’effectuer la promotion et le marketing de ses propres produits. L’achat et la vente de services seront donc monnaie courante dans ce monde virtuel.

next earth

 

Un metaverse soutenu par une importante communauté internationale

L’un des points forts de ce projet est sa communauté. Il ne s’agit pas ici de quelques utilisateurs seulement, mais on parle de milliers de membres. Il faut noter que l’équipe de Next Earth accorde beaucoup d’importance à sa communauté internationale constituée de plusieurs entités issues des quatre coins du monde. On peut citer entre autres l’Allemagne, la Serbie, la France, la Corée et d’autres pays.

 

Quel est l’intérêt d’opter pour Next Earth dès maintenant ?

Next Earth n’est qu’à ses débuts et pourtant, l’engouement autour de ce metaverse ne cesse de croître de jour en jour. En choisissant de rejoindre le projet avant sa mise en place finale, vous pouvez bénéficier d’une allocation ainsi que des droits supplémentaires. Les sujets sur les metaverses et les NFT sont de plus en plus au cœur de tous les débats. Il est donc temps de saisir cette opportunité unique, sinon, il sera trop tard.

D’un autre côté, être un propriétaire foncier dans Next Earth dans cette période de lancement présente de nombreux avantages à savoir :

  • L’acquisition des endroits célèbre au meilleur prix ;
  • L’acquisition d’un emplacement stratégique utile pour la phase de construction de l’économie ;
  • La possibilité de gagner des récompenses ;
  • L’opportunité de participer à la gouvernance DAO.

 

Une équipe déterminée et prête à mener à bien le projet

Le premier point à retenir est que les fondateurs de Next Earth sont tous des entrepreneurs avec plusieurs années d’expérience. Dans la guerre des metaverses, ils sont donc solidement armés. Le point fort de l’équipe est sa pluridisciplinarité. Chaque professionnel dispose en effet de ses propres spécialités. Les domaines comme l’informatique, la startup, la gestion et les ventes sont parfaitement maitrisées.

Ces professionnels sont prêts à investir leur temps, leurs énergies et leur argent dans le projet pour que celui-ci puisse devenir la meilleure plateforme de réalité virtuelle. Vous avez en effet la possibilité de consulter les profils des différentes personnes qui travaillent jour et nuit pour Next Earth. Ces informations vous permettront d’avoir une idée plus ou moins précise de la qualité de travail déployée.

 

Un projet qui se penche sur le côté environnemental

L’équipe de Next Earth attribue beaucoup d’importance à la protection de l’environnement. Elle s’engage activement à résoudre tous les problèmes relatifs à l’écologie. C’est la raison pour laquelle, un pool de soutien environnemental a été créé. Une partie des transactions effectuées sur le metaverse sera destinée à préserver notre planète. L’étendue des parts va dépendre de la nature des opérations :

  • 10 % pour chaque achat de nouvelle tuile ;
  • 1,5 % pour l’achat d’une terre d’occasion ;
  • 1,5 % pour chaque commerce de ressources et de produits ;
  • 1 % de taxe après toutes les transactions commerciales.

achat de terrain sur next earth

 

Les chiffres clés concernant Next Earth

Depuis sa création, Next Earth a enregistré plus de 100 000 ventes de NFT. C’est l’équivalent de plus de 25 millions de tuiles sur la nouvelle réplique numérique de la Terre. Ce chiffre montre l’intérêt grandissant des utilisateurs pour ce metaverse. Il est aussi important de ne pas oublier que la grande force de Next Earth est sa communauté internationale qui compte maintenant :

Comme ce projet n’est encore qu’à ses débuts, cette communauté va certainement grandir dans les prochaines semaines à venir.