Comme nous l’avions vu dans notre article sur les professions réglementées (notaires, médecins, avocats, etc.), la digitalisation s’impose à ces professionnels exerçant dans des domaines spécifiques.

Focus sur le statut d’infirmière qui doit jouer avec les codes de l’ubérisation et la digitalisation du domaine de la santé tout en restant de la cadre de son statut réglementé.

 

Infirmière libérale : à la recherche de patientèle

Pour rappel, l’ubérisation constitue l’utilisation de services digitaux qui permettent aux professionnels et aux clients de se mettre en contact directement. Ce phénomène touche évidemment aussi le domaine de la santé. Des services se proposent de mettre en relation à la fois les personnes à la recherche de soins dispensés par des professionnels de santé diplômés d’état et les infirmières indépendantes encore en cours de constitution de patientèle.

De plus en plus de services permettent à quelqu’un à la recherche de soins de trouver rapidement un praticien près de chez lui :

  • Doctolib : la référence. Pour trouver un médecin généraliste, un kinésithérapeuthe, etc
  • Sanolib : pour trouver une infirmière à domicile exerçant près de chez soi
  • et bien d’autres : allodocteur, medadom, etc

Cette ubérisation permet de ne pas avoir à réaliser ses tâches qui sont contraignantes et surtout, qui prennent beaucoup de temps à une infirmière à domicile : secrétariat, suivi patient, comptabilité. Elle peut ainsi se consacrer uniquement à ses patients et à leurs soins.

La digitalisation quant à elle est une évolution nécessaire au vu de la quantité de données de plus en plus importante à gérer, la demande de plus en plus forte d’interactions entre les professionnels de la santé et les patients.

 

Régulation et ordre des infirmiers

C’est dans ce cadre d’une digitalisation et d’une ubérisation qui s’impose de manière exponentielle que doivent composer les infirmières. De l’autre la régulation de l’ordre national des infirmiers qui limite la promotion et la publicité des professions médicales.

ordre des infirmiers

Des solutions comme le référencement naturel, la mise en place de campagnes Adwords sont néanmoins possibles. Il faudra veiller à respecter les règles imposées à la fois par les moteurs de recherche et l’ordre.

Aussi, la promotion et la publicité lorsqu’elle est faite par une société commerciale, en respectant les règles adéquates, est aussi possible.