Les professions réglementés sont aujourd’hui confrontés à des bouleversements considérables qui sont autant d’opportunités que de menaces.

En effet, chaque métier réglementé dépend d’un ordre qui régit le fonctionnement d’une profession et est soucieux des règles de déontologie, ce qui en soit est une excellente chose.

Or, depuis quelques années, internet est venu créer une asymétrie en matière d’information et de communication. Cela oblige les professionnels à se saisir du sujet.

Nous allons voir 3 exemples de professions réglementées : les avocats, les médecins et les notaires.

Nous allons voir le contexte général de chacune de ces professions et les leviers à leur disposition ainsi que les moyens d’action autorisés.

 

Bien comprendre les motivations de vos clients potentiels et par quel canaux ils vous trouvent et vous contactent :

Dans tous les cas, 90% des clients vont vous « googler » c’est à dire rechercher des informations sur vous sur internet.

De la même manière que vous mettez un costume pour un rendez-vous, l’image que vous véhiculerez sur internet décidera votre client à vous contacter ou non.

Donnez la meilleure image de vous-même dès ce premier contact !

 

Les taux de clics en première page GOOGLE

Il faut comprendre l’impact du positionnement sur la première page de GOOGLE.
Le taux de clic évolue de manière exponentielle selon la position de votre résultat.

médecin esthétique

Votre client se fera un avis sur vous uniquement en regardant le nombre d’étoiles et d’avis que vous avez, en lisant les commentaires et en consultant votre site internet.

 

Il est donc fondamental qu’il vous trouve, et que ce qu’il lira réponde à ses attentes.

Les résultats relégués en fin de première page ou sur les pages suivantes ont une visibilité minime.

 


LES AVOCATS

Contexte Général :
Le monde des avocats est aujourd’hui de plus en plus concurrentiel.
Nous sommes passés de 25 000 à 66 000 avocats en l’espace de 25 ans.

Par ailleurs, nous assistons depuis quelques années à la digitalisation du droit et à l’explosion des sources d’information en matière de droit (forums, sources légales, wikipedia, réseaux sociaux, articles juridiques, sites de professions périphériques…). Et tout ces contenus ne sont pas contraints aux mêmes règles.

Également, nous vivons une réelle marchandisation des services, avec des clients qui notent, recommandent et dévalorisent parfois les avocats, publient des avis, des conseils…

La réglementation a également beaucoup évoluée ces dernières années, en s’adaptant un peu à ce phénomène et ouvrant des perspectives nouvelles.

Il faut donc réagir, s’adapter et se démarquer !

 

Les actions à prioriser :

La première des nécessité est d’avoir une présence sur internet optimisée :
• site internet informatif et engageant
• référencement naturel pour que l’on vous trouve
• Google My business et avis
• réseaux sociaux (LinkedIn, Facebook)

Google My Business permet de rendre visible localement votre établissement et d’y avoir des avis clients —> Il faut absolument optimiser votre fiche Google My Business ainsi que les fiches de l’ensemble des membres de votre cabinet le cas échéant.

LinkedIn est le réseau social professionnel par excellence, très important pour étoffer son réseau et avoir une bonne image sur internet.
—> Ce réseau est à optimiser et alimenter en priorité (page entreprise + compte pour chaque membre de l’équipe )

Twitter permet de diffuser une image positive et connectée —> cela nécessitera d’être actif sur ce réseau

Facebook est un réseau social important sur lequel vos clients peuvent avoir l’habitude de communiquer. C’est simple et rapide pour eux de vous contacter par ce canal, et parfois facile aussi de publier un avis sur vous.
—> Il faudra alimenter cette page avec des informations pertinentes et répondre aux avis ou questions qui vous seront posées. Cela participe à plus de proximité avec vos clients, ce qu’ils demandent de plus en plus.

Dans tous les cas, plus vous offrez à vos clients de canaux pour vous contacter, plus vous aurez de chance de les toucher.

 


 

médecins

LES MÉDECINS

Contexte Général :
Comme pour les autres professions réglementées, les médecins font face à la digitalisation de la santé et à l’explosion des sources d’information santé (forums santé, Wikipédia, articles médicaux, …) :

– Nouveaux usages / Tendance forte :
7 français sur 10 ont déjà consulté des informations santé sur internet (rapport Ipsos du mois de mai 2016 sur les usages et attentes des français à l’égard du digital en matière d’information santé)
Les français recherchent et se renseignent sur leur praticien sur internet, qu’ils connaissent ou non le nom du praticien (bouche à oreille ou recherche internet)
Il y a de plus en plus de demande d’interaction entre les patients et les professionnels de santé.

– Nouveaux outils :
Explosion des applications web et mobile pour trouver / gérer les RDV médecin. (rendezvousfacile, clicrdv, docmii, sansrdv, doctolib, keldoc, mondocteur)
Explosion des contenus médicaux (forums, articles, avis – commentaires de patients)
Développement du référencement naturel et de l’adwords

– Parmi nos clients médecins :
Dr Orliac
-Dr Charavel
-Dr Cante
Dr Plasqui
– …

Egalement, nous vivons une réelle marchandisation des services, avec des patients qui notent et dévalorisent parfois les médecins.

La réglementation a également beaucoup évoluée ces dernières années, en s’adaptant un peu à ce phénomène et en ouvrant aussi des perspectives nouvelles.

Qu’ils soient dermatologue, médecin généraliste, chirurgien, pédiatre, … les médecins ne peuvent plus être passifs devant ces nouveaux phénomènes et subir ce qui se dit sur eux.

 


 

notaires

LES NOTAIRES

Contexte Général :
La tendance est à la digitalisation forte du métier, tant pour les actes que pour la communication. Il y a une volonté́ claire des notaires de France de s’adapter au numérique et d’offrir aux particuliers plus de rapidité et d’efficacité (signatures à distance, visioconférences, …)

Les notaires et la communication :
Les notaires n’ont pas le droit de faire de la publicité. Donc, après le bouche à oreille, Internet est le premier levier pour acquérir de nouveaux clients, car tous les clients aujourd’hui vont rechercher à se rassurer sur la crédibilité et le sérieux de l’étude à laquelle ils confieront leurs dossiers en recherchant des informations sur eux.
Il faut avoir confiance pour partager toutes ses informations personnelles ! Cette confiance se créera tout d’abord par l’image que dégagera chaque étude, tant sur leur site internet, que sur les notes et avis que les clients trouveront sur leur moteur de recherche.

Le référencement naturel, le meilleur atout des notaires :
S’ils n’ont pas le droit de faire de la publicité, les notaires ont le droit d’exister. Et pour exister sur internet, il n’y a pas cinquante solutions : il faut être bien référencé !
Et le meilleur moyen d’apparaitre sur les moteurs de recherche, c’est d’avoir une démarche d’optimisation de son site internet, c’est-à-dire travailler à donner le maximum d’informations aux clients et que les clients les trouve.

 

En résumé :
Les professions règlementées n’ont pas le choix !
Il faut que les acteurs soient informés de ce qui est publié sur eux sur internet, et qu’ils puissent y répondre.
Et à l’instar de votre costume, de votre blouse, ou de vos locaux, la première image qu’auront les futurs clients de vous, ce sera votre image sur internet (votre e-réputation).

Veillez à ce qu’elle soit la meilleur possible !

La meilleure façon d’agir, c’est d’être informé.

C’est la raison pour laquelle DIGITAL MATE vous propose un audit d’image gratuit.

C’est simple, il suffit de nous appeler au 06 85 75 38 09 ou par mail jcoutou@digitalmate.fr