Depuis quelques mois, nous voyons des dizaines et des dizaines d’articles parlant de metaverse. Que ce soit avec l’annonce de géants du numérique comme Facebook ou Nvidia, ou via des articles parlant de blockchain ou de NFT, le terme « metaverse » est partout.

Beaucoup de plateformes ont fait parler d’elles ces derniers mois comme Decentraland ou The Sandbox. Mais nous allons vous parler d’une autre plateforme, OVR Land.

Sa promesse ? Ni plus ni moins que celle de devenir l’infrastructure décentralisée de référence du metaverse.

parcelles ovr

 

OVR Land, qu’est-ce que c’est ?

 

Créé il y a 3 ans, OVR (Over The Reality) repose, comme la plupart des plateformes, sur la blockchain Ethereum. Pour rappel, c’est une technologie qui va permettre le stockage et la transmission d’informations sous forme de base de données, décentralisée et sécurisée.

Contrairement à beaucoup d’autres plateformes, OVR Land reprend comme base notre monde. Plutôt que de créer un monde entièrement fictif, les développeurs ont fait le choix de virtualiser la Terre.

 

 

OVR Land est basé sur la réalité augmentée, ce qui permet de proposer de nombreuses expériences immersives, mixant le réel et le virtuel.

 

Le fonctionnement d’OVR Land en quelques mots

 

Comme nous l’avons dit, OVR Land est basé sur notre monde. La plateforme permet aux utilisateurs d’acheter des parcelles (des rues, des monuments etc.) de la Terre. Comme vous vous en doutez, les possibilités sont immenses et vous pourrez par exemple acheter une partie de la tour Eiffel, votre lycée ou une rue à Tokyo.

Bref tout ce que vous voulez ! Ce sont plus de 1,6 milliards de parcelles qui sont possibles d’acquérir. Chaque unité de terre est donc achetable sous forme de NFT (Non-Fungible Token, ou jeton non-fongible en français). Un NFT est un objet numérique auquel est lié une identité numérique, qui est certifié comme authentique.

acheter une land dans le metaverse

Pour pouvoir acheter ces terres, les utilisateurs doivent payer en cryptomonnaie, en Ethereum mais peuvent depuis peu passer par la traditionnelle carte de crédit (ce qui permet de drainer un public plus large).

Grâce à ce système, rendu possible grâce à la blockchain, un utilisateur peut donc sécuriser cette unité de terre. Bien entendu, certaines unités de terre sont plus demandées que d’autres et pour déterminer qui pourra ou non revendiquer ces dernières, OVR Land repose sur un système de ventes aux enchères.

Si la rue d’un petit village au fin fond de la France n’attirera sûrement que peu de volontaires, une partie de la tour Eiffel sera l’objet de toutes les convoitises. En effet, début août, la tour Eiffel a tout simplement été vendu pour plus de 100 000$ (environ 38 ETH à l’époque des enchères) au fonds d’investissement dédié aux NFT BlackPool. Au total, ce sont plus de 300 000 parcelles qui ont été vendues dans ce metaverse.

enchère parcelle

 

Que faire une fois avoir acheté une parcelle sur OVR Land ?

 

Après avoir remporté une enchère et qu’une partie du monde vous appartient, vous pouvez profiter des fonctionnalités offertes par OVR. De nombreuses expériences sont possibles.

Tout d’abord, bien entendu, vous pouvez personnaliser vos unités de terre

Depuis quelques mois, OVR Land a ajouté une fonctionnalité très importante pour toute plateforme sociale : le chat. Un utilisateur peut donc maintenant interagir avec un autre avatar, peu importe s’il le connaît ou non.

De nombreuses animations sont possibles dans ce metaverse. Vous pourrez par exemple visiter des monuments, faire des chasses aux trésors ou même assister à une exposition artistique.

En parlant d’art, cette plateforme est, à l’image de Crypto Voxels, idéale pour les artistes souhaitant exposer leurs œuvres. Les crypto artists (qui créent des œuvres d’art en utilisant la blockchain sous la forme de NFT) peuvent vendre leurs œuvres sans passer par des marketplaces comme OpenSea ou Rarible mais directement (et facilement) via OVR Markeplace. Ils peuvent également exposer leur création dans des galeries d’art virtuelles. L’ensemble du portfolio de l’artiste sera donc facilement accessible, lui permettant une meilleure visibilité et donc potentiellement faire plus de ventes.

ovr gallerie d'art NFT

Comme nous l’avons dit, de nombreuses activités sont proposées dans l’univers d’OVR Land. Récemment, les développeurs ont organisé un concours, les ARwards, pour récompenser les créateurs de contenus en réalité augmentée (AR). Gratuit et ouvert à tous, cela permet aux utilisateurs les plus créatifs de montrer leurs talents, et d’être récompensés en tokens pour les meilleurs.

Enfin, vous pouvez louer vos unités de terre afin de rentabiliser votre investissement et de gagner de l’argent. Par exemple, rien ne vous empêche de louer votre parcelle à une entreprise qui pourra l’utiliser pour communiquer.

Et pour les entreprises ?

 

Au-delà des nombreuses possibilités pour les utilisateurs, un metaverse comme OVR Land peut intéresser les entreprises souhaitant utiliser un nouveau moyen de communication. Comme nous l’avons dit dans la partie précédente, le grand atout d’OVR Land est de mixer AR et VR ce qui permet donc aux marques de laisser libre cours à leur imagination afin de promouvoir leur produit ou service.

Les OVRLands constituent un excellent support pour les annonceurs qui veulent attirer de nouveaux clients. Par exemple, une marque pourrait sponsoriser un événement dans l’application. Imaginons une compétition sportive dans un stade virtuel. Les marques pourront s’intégrer à différents dispositifs comme des écrans ou des bannières disséminées dans l’enceinte sportive.

 

Le mot de la fin

 

La notion de metaverse est en train d’exploser aux yeux du grand public depuis quelques mois. Que ce soient les géants du numérique, des jeux vidéo ou des plateformes, de nombreux acteurs s’engouffrent dans la brèche du metaverse, offrant une infinité de possibilités aux utilisateurs ou aux entreprises.